Le Club

HISTOIRE DU VCM

405 adhérents 

L’équipe masculine en N2 (4eme division nationale, plus que 48 équipes à ce niveau en France métropolitaine)

Au ranking fédéral, un classement à la 98eme place sur 1269 clubs évoluant à notre niveau.

Pour la 4eme année consécutive, le club le plus important de Bourgogne –Franche comté en nombre de licenciés.

Au moins une équipe de chaque genre dans chaque catégorie.

25884 kilomètres effectués

Label club formateur futur –saison 2015/2016

Label club formateur excellence –saison 2016/2017

 

Les lignes directrices du VCM

 

Rejoindre l’élite du volley Ball français


Consolider notre structure, en créant de nouvelles commissions et sous commissions

- Renforcer nos bases en accentuant la formation et si possible l’embauche de nouveaux entraîneurs (si possible)

Création d’une Académie du Volley Ball

Améliorer notre visibilité ainsi que celle de nos partenaires

Permettre que chaque adhérent, quelque soit le niveau, son âge, son ambition, puisse se sentir intégré à la vie du club et faire partie de la famille du VCM

Les dates importantes

1962 : création du club
1980 : l’équipe féminine est la première de Saône et Loire à accéder à la N3
1982 : l’équipe masculine accède à la N3 à son tour
1990 : les garçons accèdent à la N2  où ils évolueront jusqu’en 1996
2015-2016 : les garçons intègrent à nouveau la N3 avec un objectif durable et évolutif 
2016-2017 : l'équipe masculine fini première de sa poule et monte en Nationale 2(4ème division)

 

Notre bureau:

Nos labels:

 

 

Nos Projets:

« Passionne Elles »

La volonté de ce projet est de mettre en valeur les filles par le Volley.

Les activités sont animées par le partage, le plaisir et la convivialité. Ce sont les piliers de notre projet.

Sur le territoire de Saône et Loire, ce sport est majoritairement pratiqué par les garçons.

Pour la saison 2015-2016, il y avait 316 licenciées féminines dans le département, alors que pour la saison 2017-2018, il n’en restait que 237 ; soit une diminution d’environ 33%.

Le Volley Club Mâconnais souhaiterait inverser cette tendance.